Fermer×
9 avril 2013

Achats regroupés

SECTION SPÉCIALE : Ressources d’aide pour le travail et la formation à distance : Microsoft et Adobe

19-03-2020 – Depuis quelques jours, la VTÉ a reçu plusieurs communications de Microsoft et Adobe. Compte tenu des circonstances exceptionnelles auxquelles nous devons tous faire face avec le COVID-19, Microsoft et Adobe souhaitent apporter leur soutien à tous leurs utilisateurs. De ce fait, nous créons cette section spéciale dans cette page afin d’accueillir nos bulletins durant cette période ainsi que les informations spécifiques et les ressources d’aide proposées par les deux fournisseurs 

RESSOURCES:

Bulletins :


Infolettre des achats regroupés

Cette infolettre est distribuée aux représentants désignés des services de l’informatique et des approvisionnements des établissements membres du programme d’achats regroupés de la Vitrine technologie-éducation. Elle fournit des renseignements importants sur les modalités d’achats, les avantages consentis, les changements aux programmes et les appels d’offres et les informations de connexion à des présentations en ligne. Une archive des numéros parus depuis octobre 2016 est disponible.

Notre rôle

La Vitrine technologie-éducation (VTÉ) est mandatée par le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur (MÉES) du Québec pour offrir aux établissements du réseau d’enseignement québécois un programme d’achats regroupés de solutions pédagogiques qui concerne principalement les produits de Microsoft et Adobe à l’heure actuelle.

Cette section est accessible uniquement aux représentants désignés des services de l’informatique et des approvisionnements des établissements membres du programme d’achats regroupés de la Vitrine technologie-éducation (VTÉ).

Veuillez noter que nous recommandons aux personnes qui communiquent avec la VTÉ de consulter d’abord l’un ou l’autre de ces services dans leur établissement afin de connaître les détails des offres auxquelles ils ont accès. De ce fait, merci de bien vouloir faire circuler l’information auprès de vos collègues.

La plupart des offres comportent des avantages additionnels tels :

  • des droits d’utilisation à domicile (sous certaines conditions)
  • des licences temporaires pour l’essai de produits
  • des programmes pour étudiantes et étudiants

Il est à noter que l’application locale de ces privilèges est à la discrétion des établissements.

Liste des offres du programme d’achats regroupés :

Le programme ETLA (Enterprise Term License Agreement) est un formule d’abonnement annuel à une série de produits Adobe. Le programme CLP (Cumulative Licensing Program) est une formule d’acquisition de licences permanentes sans possibilité de mise à jour. 

« Logiciel d’aide à la détection de plagiat  ».  *en révision*

Liste de logiciels libres (ADTE).  

L’accord d’acquisition de licences en quantité Microsoft que vous propose la VTÉ vous offre des licences en location annuelle (Microsoft Campus EES) ainsi que des licences perpétuelles (Entente Microsoft Select) pour répondre aux besoins du personnel enseignant et administratif de votre établissement.

À propos de l'auteur

Matthieu Keromen

dfgdfg

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
François Lizotte
François Lizotte
26 janvier 2010 4h33

Loin de moi l’idée de vouloir faire la promotion de ma plateforme ou même de la comparer à Moodle. Celle-ci a beaucoup à offrir. Mais quand même, j’ose poser la question: pourquoi choisir un outil qu’on doit administrer soi-même alors que son établissement adhère déjà à un autre environnement numérique d’apprentissage (avec formation et soutien en ligne)? Et qu’arrive-t-il en cas de pépin technique?

Marie-Josée Desrochers
Marie-Josée Desrochers
27 janvier 2010 16h00

De mon côté, j’ai eu l’occasion de promouvoir Moodle et maintenant DECclic. Je dois dire que durant les années où j’ai administré Moodle dans mon ancien collège, nous avons vécu de gros problèmes techniques et parallèlement, une grande difficulté à trouver des personnes ressources accessibles et compétentes pour nous aider aux mises à jour et au débogage. À plusieurs reprises nous avons pensé à changer de plateforme. Pour la question du coût, cette plateforme d’enseignement open source ne s’est pas avéré économique pour nous puisque le support technique nous a coûté assez cher. De plus, DECclic intègre facilement Exam studio, un logiciel d’évaluation très puissant et assez convivial. Il est certain que la logique de DECclic est différente, cette plateforme est un peu moins intuitive que Moodle mais on finit par s’y faire avec la pratique.

Patti Holter
Patti Holter
31 janvier 2010 12h54

Merci pour tous vos commentaires et pour l’intérêt que vous portez à mes expériences d’intégration des TIC dans mon cours. Naturellement, le but de partager mon expérimentation était d’encourager mes collègues à explorer les avantages pédagogiques offerts par les TIC. Il y a tellement de choix entre une plateforme simple, accompagnée d’un soutien soutenu, et des outils plus complexes où nous sommes davantage laissés à nous-mêmes. La variété est merveilleuse, car les enseignants peuvent choisir la solution qui satisfait leurs besoins et objectifs ainsi que leur niveau de confort. Les TIC offrent tellement de choix que personne ne doit hésiter à essayer une solution qui leur convient.

Michel Vincent
Michel Vincent
8 février 2010 15h54

Moodle ne doit pas être si mal que ça. 32 millions d’utilisateurs, 1 millions de profs dans le monde. Ça doit compter pour quelque chose. Moodle est vraiment conviviale et c’est un outil en constante évolution. Normal, quand tu as des milliers d’institutions comme l’UQAM, l’Université de Sherbrooke, Concordia qui développent des modules, ça aide! Sans compter évidemment les universités britanniques, américaines, françaises, etc. Par contre, quand je vois les problèmes qu’a vécus Gérald-Godin, peut-être vaudrait-il la peine de mettre en commun nos ressources pour éviter les problèmes techniques.

Le service de DECclic jumelé à la plateforme Moodle, n’est-ce pas une idée à développer?