Fermer×
9 mars 2015

Un premier MoodleMoot à Montréal

Ce texte a initialement été publié par Profweb, avant la création d’Éductive.

C’est à Montréal, du 20 au 23 octobre prochains, qu’aura lieu le prochain MoodleMoot canadien. Pour sa cinquième édition, ce rendez-vous bisannuel des adeptes de Moodle se déplace pour la première fois dans l’Est du pays. L’Université de Montréal et l’École polytechnique de Montréal en sont les principaux commanditaires.

Le terme moot provient de l’anglais moyen (vers le XIIe siècle) et désigne une assemblée. Il est devenu synonyme de colloque et sa graphie se marie si harmonieusement à celle de Moodle ! Des MoodleMoots, il y en a des dizaines annuellement, aux quatre coins du globe : Dublin, Melbourne, Minneapolis, Sao Paulo, Tours et autres accueilleront aussi des chercheurs, enseignants, formateurs, développeurs et  conseillers pédagogiques qui s’intéressent de près ou de loin à l’utilisation et à l’évolution de l’environnement numérique d’apprentissage libre le plus populaire.

Le MoodleMoot, c’est d’abord et avant tout l’occasion d’échanger sur ses pratiques technopédagogiques, de découvrir des nouveautés ou de nouvelles façons d’exploiter Moodle et parfois, de débattre d’enjeux liés au numérique en éducation.

Bien sûr, il faut être technophile pour apprécier pleinement un MoodleMoot, mais il ne faut pas croire que tout est centré sur Moodle; ce n’est parfois qu’un prétexte pour pousser plus loin la réflexion sur l’utilisation pédagogique des outils numériques.

Le MoodleMoot canadien est choyé, puisqu’il accueille nul autre que Martin Dougiamas, le père de Moodle. Ce dernier quittera son Australie natale et son quartier général, qu’il dirige toujours, pour venir nous présenter les travaux de développement en cours et à venir. Et il y a fort à parier que Martin ne se contentera pas de nous abreuver de ses doctes dires, mais qu’il participera activement à toutes les activités du MoodleMoot, comme il a l’habitude de le faire. Celui dont on a dit un jour qu’il était le Linus Torvalds du LMS (Learning Management System) demeure accessible malgré son succès planétaire.

Martin Dougiamas

Né en 1969 en Australie, Martin Dougiamas a eu un parcours académique alliant informatique et sciences de l’éducation. À l’université Curtin, alors qu’il se heurte aux limites du logiciel propriétaire (ou privateur, selon l’école de pensée), qu’on ne peut adapter ni modifier, il décide de concevoir son propre environnement numérique d’apprentissage, qui deviendra Moodle. Il est aujourd’hui à la tête de l’entreprise Moodle Pty Ltd, qui compte une trentaine d’employés.

Le site web est en place. La traduction française est faite au fur et à mesure par des volontaires et non des traducteurs professionnels. L’appel de communications est ouvert jusqu’au 15 avril 2015. On peut s’y inscrire dès aujourd’hui. Un rabais est offert jusqu’à 30 avril 2015.

Espérons que la communauté collégiale y sera bien représentée.

À propos de l'auteur

François Lizotte

Après avoir enseigné le français au collège de Bois-de-Boulogne durant quelques années, il devient coordonnateur de la corporation DECclic en 2007 et rejoint l’équipe de Collecto lors de la fusion des organismes en 2020, à titre de chargé de projet pour Moodle.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires