Fermer×
29 février 2012

Utiliser les médias sociaux sans crainte : Étape 1 : synthèse des enjeux

Ce texte a initialement été publié par la Vitrine technologie-éducation sous licence CC BY-NC-SA 3.0, avant la création d’Éductive.

La première étape du labo VTÉ Utiliser les médias sociaux sans crainte visait à cerner les enjeux liés à leur utilisation en contexte scolaire. Au-delà des préoccupations comme le respect de la propriété intellectuelle, du droit d’auteur et de la vie privée, une enquête et des échanges avec les collaborateurs ont permis de dégager quelques enjeux liés au rôle de l’enseignant et au statut de l’étudiant.

Mesurer la pertinence d’utiliser les médias sociaux dans un cadre pédagogique et offrir des outils à l’enseignant souhaitant s’aventurer dans cet espace public qu’est Internet apparaît fondamental. Quel soutien apporter aux expérimentateurs de stratégies pédagogiques impliquant des médias sociaux? Comment valider ces stratégies et s’assurer que les outils choisis permettent d’atteindre les objectifs d’apprentissage?

La gestion des renseignements personnels et des productions des étudiants sur le Web est également au cœur des questionnements. On souhaite que les étudiants se préoccupent de leur identité numérique et de leur cyberréputation, mais dans quelle mesure peuvent-ils contrôler la diffusion de ce qu’ils mettront en ligne lors d’une activité d’apprentissage? Quelles sont les limites professionnelles de l’enseignant dans sa relation avec les étudiants et comment peut-il les guider dans les médias sociaux afin qu’ils se développent comme webcitoyens?

Au terme de l’étape 1 du laboratoire, on a invoqué l’intérêt de développer le canevas d’un outil de soutien pour les enseignants, qui leur permettrait d’exploiter le potentiel pédagogique des médias sociaux tout en favorisant une utilisation sécuritaire et responsable. Dans l’étape 2, l’objectif a été de se pencher sur la sélection d’éléments de contenu à considérer dans un tel outil.

À propos de l'auteur

Laurence Lachapelle-Bégin

Après des études en ingénierie, en éducation et en technologies éducatives, Laurence a occupé des postes de conceptrice pédagogique et de chargée de projets dans le secteur privé et au Cégep@distance avant de se joindre à la VTÉ en octobre 2011. Elle oeuvre maintenant dans le secteur privé.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires