Fermer×
14 septembre 2017

PowerPoint et une tablette graphique pour réaliser des vidéos dans une approche de classe inversée

Ce texte a initialement été publié par Profweb sous licence CC BY-NC-ND 4.0 International, avant la création d’Éductive.

À l’automne 2017, j’ai décidé d’intégrer l’approche de la classe inversée dans l’un des cours de physique que j’enseigne. Je vous parle ici de l’utilisation que j’ai faite de PowerPoint et d’une tablette graphique que je me suis procurée.

Une tablette graphique n’est pas une tablette numérique de style iPad, mais plutôt un appareil qui sert à remplacer la souris d’un ordinateur par un stylet, de façon à avoir un meilleur contrôle du curseur. C’est utile pour les artistes et graphistes, mais aussi pour simplement écrire «à la main» à l’écran.

Une tablette graphique.

Pour «inverser» ma classe, j’ai réalisé quelques vidéos que les étudiants doivent visionner avant certains cours pour s’approprier la matière. Ce sont des captures vidéo d’écran: j’utilise le gratuiciel libre OBS Studio pour enregistrer ce qui se passe sur l’écran de mon ordinateur. Je capte le son de mes explications grâce à un casque microphone très ordinaire (comme on en trouve pour une dizaine de dollars dans les magasins grande surface). Et, à l’écran, j’écris des mots-clés et des équations, et je fais des schémas sur des diapositives PowerPoint à l’aide du stylet de ma tablette graphique.

L’une des vidéos que j’ai réalisées.

PowerPoint en guise de tableau blanc

J’aurais pu utiliser Paint, GIMP, OneNote ou n’importe quel autre logiciel offrant une «page blanche» pour écrire et dessiner, mais j’ai choisi PowerPoint, car cela me permet facilement de «changer de page». Je peux préparer à l’avance du texte ou des images que je souhaite voir apparaître en cours de vidéo et faire apparaître les diapositives qui m’intéressent quand je suis prête. De plus, malgré ce qu’on pourrait croire, les diapositives peuvent être plus grandes que le format standard (de 34 cm par 19 cm). On peut allonger une diapositive à volonté (ou presque), de façon à pouvoir ensuite utiliser la barre de défilement pour écrire plus de texte que ce qui entre en une seule vue à l’écran.

Voici une vidéo où j’exploite une longue diapositive.

Une vidéo sur la notion de poids apparent, où j’écris sur une diapositive longue.

Tablette graphique

Ma tablette graphique me sert également à produire les corrigés des travaux que je donne à faire aux étudiants. J’annote les documents directement dans Word, avec les outils du ruban «Dessin». C’est plus simple pour moi que de devoir remanier complètement les documents que je prépare pour les étudiants pour y taper du texte et des équations.

Le ruban «Dessin», dans Word 2016.

Une page d’un travail que je donne à faire aux étudiants, et son corrigé annoté.

J’ai acheté une tablette graphique de marque Wacom (Intuos Draw). Malgré que j’aie maintenant plusieurs heures d’expérience avec la tablette graphique, mon écriture est encore beaucoup plus maladroite qu’à la main. J’espérais mieux, mais je suis tout de même satisfaite de mon achat, car les résultats surpassent de loin ce que je pourrais faire avec une souris.

Si vous possédez une tablette numérique, il vous est possible d’annoter des documents avec un stylet à l’aide d’applications comme Explain Everything et GoodReader.

À propos de l'auteure

Catherine Rhéaume

Catherine Rhéaume est éditrice et rédactrice pour Éductive (auparavant Profweb) depuis 2013. Elle est enseignante de physique au Cégep Limoilou. Elle est également auteure de différents cahiers d’apprentissage pour la physique et pour la science et la technologie au secondaire. Son travail pour Éductive l’amène tout naturellement à s’intéresser à la pédagogie numérique et à l’innovation pédagogique.

S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Gérard Laurençon
Gérard Laurençon
17 février 2019 15h40

Bonjour,
J’ai visionné avec beaucoup d’intérêt vos vidéo car je suis dans le même cas que vous.
Je donne des cours et je désire remplacer mon tableau Velleda avec feutres effaçables par une tablette.
Quelle tablette choisir pour travailler sous PWP ou GIMP2 ou WORD ? Est ce que ce qu’on écrit avec la tablette apparait sur l’écran du PC, lui même projeté sur le mur ?
Merci de votre réponse
GL

Catherine Rhéaume
Catherine Rhéaume
17 février 2019 16h03

Bonjour!
Je ne saurais vous conseiller un modèle de tablette plutôt qu’un autre, n’ayant moi-même travaillé qu’avec la tablette Wacom Intuos Draw. Je trouve que la calligraphie avec ma tablette, dans les logiciels que j’utilise (Paint, Adobe Acrobat et la suite Office (Word, PowerPoint…)), est significativement plus difficile que sur papier. Mais c’est néanmoins beaucoup mieux qu’avec une souris.
Quel que soit le modèle de votre tablette graphique, vous pourrez voir ce que vous dessinez/écrivez sur l’écran de votre portable. Si votre portable est branché à un projecteur, vous pourrez projeter une copie de votre écran au mur.

Abel arouche
Abel arouche
18 mai 2020 3h17

Pourriez-vous expliquer comment on allonge une diapositive?
Merci.

Catherine Rhéaume
Catherine Rhéaume
18 mai 2020 13h07

Dans PowerPoint, dans le ruban Création, cliquez sur « Taille des diapositives », puis « Taille de diapositive personnalisée… », puis changez la hauteur.

Thetford
Thetford
4 août 2020 6h34

Merci beaucoup pour les infos, ça m’éclaire bien!

1. Nous avons fourni des tablettes graphiques pour les enseignants en sciences qui fonctionnent avec le tableau blanc de Zoom.

Des XP-PEN Star G960S , rapport qualité/prix excellent, très très apprécié par les professeurs

Nous avons aussi fourni des iPad pro aux enseignants de littérature et de philosophie pour les corrections des dissertations.

2. Oui, les enseignants les utilisent et en sont très contents. Ça aide énormément.

Soa
Soa
15 décembre 2020 7h32

Bonjour, je vous remercie beaucoup pour votre article et vos vidéos. Vos conseils et vos techniques m’aident beaucoup. Mille mercis.