Fermer×
19 janvier 2010

Technologie et pensée magique

Dès 2006, la province du Nouveau-Brunswick fait figure de pionnier avec la distribution d’un ordinateur portable à ses 7 700 enseignants et l’accès sans fil à l’internet haute vitesse dans toutes les écoles. Entre 2006 et 2010, plus de 40 millions de dollars ont été investis pour les achats d’ordinateurs pour les enseignants et les élèves, le mentorat et le soutien technique.

Dans l’application du plan d’action « Les enfants au premier plan », on a eu la sagesse de laisser le soin à chaque district scolaire de choisir les outils logiciels et de proposer un perfectionnement à la carte basé sur la présence d’un mentor et l’établissement d’un plan d’accompagnement personnalisé.

Aujourd’hui, les TIC continuent d’être une cible en mouvement, leur intégration passe-t-elle encore par la portable ou plutôt par les tableaux blancs interactifs, les réseaux sociaux ou l’apprentissage mobile?

Pour Marc-André Morais de la Direction de l’apprentissage électronique et des technologies au ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick, poser cette question, c’est tomber en fait dans le piège du miroir à alouettes. Demandons plutôt à nos gestionnaires et enseignants qui clament que la technologie est la réponse de nous indiquer la question de départ, c’est-à-dire l’impact pédagogique attendu. Car, au final, n’est-ce pas le pédagogue et sa pédagogie, qui font toute la différence?

Les programmes de plusieurs collèges québécois pour procurer à leurs enseignants des portables sont certes louables, mais n’est-ce pas faire preuve de pensée magique que de penser que l’ordinateur seul suffira à en faire de meilleurs pédagogues? Qu’en pensez-vous?

Un nouveau format pour Réseau-TIC

Réseau TIC, le magazine de veille de la Vitrine Technologie-Éducation diffusé en baladodiffusion, adopte en 2010 une nouvelle signature et un nouveau format. Pour mieux répondre aux besoins de perfectionnement des enseignants, chaque thème fera l’objet d’un numéro distinct. Résultat : de courtes capsules autonomes présentées chaque semaine.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
André Beauregard
André Beauregard
21 janvier 2010 18h36

Il est clair que la « bonne pédagogie » ne passe pas nécessairement par les TIC. Mais je crois que certaines personnes ont encore peur des TIC, même au 21e siècle,et c’est souvent ce qui les motive à dire que les TIC ne sont pas la solution à tout. C’est évident, mais il est aussi évident que les TIC font parties intégrantes de notre société et surtout de celle qui se bâtit pour nos jeunes. Alors un petit effort et tentez de les intégrer à vos cours. C’est un défi intéressant, fort possiblement amusant et assurément motivant!