Fermer×
17 février 2022

Dlibr : débattre en ligne autrement

Depuis plus de 10 ans, nous peaufinons notre manière d’animer et d’organiser des débats en classe. Avec l’aide du Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD), nous avons pu développer notre plateforme de débats en ligne. Nous sommes fiers de vous présenter Dlibr et vous invitons à l’utiliser avec vos étudiants !

Structurer un débat en classe

En philosophie, comme dans bien d’autres disciplines, il est formateur d’organiser des discussions de groupe. Toutefois, plusieurs étudiants ne prennent pas de notes. D’autres n’ont pas le temps de réfléchir et de formuler leurs idées. Il arrive même que certains étudiants ne participent tout simplement pas. Nous cherchions à améliorer notre manière d’animer nos discussions de groupe pour que tous enrichissent la conversation en partageant leurs idées.

Nous avons testé différentes plateformes en ligne, comme Twitter et Facebook, mais le constat était le même : ces plateformes ne sont pas pensées pour la discussion. On est soit pris dans la hâte du feu roulant du fil de discussion ou perdu dans un fil déstructuré.

Et les forums de discussion ? Les forums compilent les réponses des étudiants, mais ne permettent pas le développement de la curiosité chez eux. Bon nombre d’élèves inscrivent leurs réponses sans nécessairement lire les réponses de leurs pairs et proposer de nouvelles idées dans le fil de discussion créé. Bref, il manque d’interaction.

En repensant notre manière de mener les débats, nous voulions :

  • stimuler la curiosité chez nos étudiants
  • enseigner les bases logiques de l’argumentation
  • apprendre aux élèves à discuter et à interagir
  • encourager les bons comportements

Parce que… Par contre… Donc

Pour amener nos élèves à débattre de manière plus naturelle, nous avons opté pour 3 connecteurs logiques accessibles à tous :

  • parce que
  • par contre
  • donc

Chaque intervention d’un étudiant sur la plateforme doit débuter par l’un de ces marqueurs de relation.

Au lieu de les obliger à prendre parti dans un débat polarisé (pour ou contre) et à tirer une conclusion à la lumière des échanges, nous avons opté pour des marqueurs de relation qui s’insèrent facilement dans les discussions de tous les jours. Ils sont ancrés dans le parler courant des étudiants. Cela permet de structurer la délibération sans tomber dans des complications logiques tout en laissant la place à leurs idées.

Les étudiants sont capables de rédiger rapidement et naturellement leur point de vue avec les connecteurs logiques proposés en répondant à une assertion donnée par l’enseignant ou à un commentaire de leurs pairs.

Les commentaires sont limités à 260 caractères, bien que cela soit critiqué par certains élèves. Cela les oblige à faire preuve de concision et à reformuler leurs idées pour s’en tenir à l’essentiel. De plus, cette restriction amène les étudiants à découper leur réponse pour s’en tenir à 1 idée par commentaire. Sans limites de caractères, les étudiants articulent moins leur pensée en plusieurs idées. Ils écrivent un long texte et l’on obtient le même défaut que les forums de discussion.

Interface étudiante pour rédiger un commentaire sur la plateforme Dlibr

Interface étudiante pour rédiger un commentaire sur la plateforme Dlibr

Survol de la plateforme

Nous avons créé nous-mêmes les premières itérations de la plateforme Dlibr. Puis, nous avons décidé de participer à l’appel de projets 2018 du CCDMD pour reconfigurer notre plateforme initiale et intégrer différentes fonctions personnalisables à notre outil de débat.

Dlibr est maintenant accessible sans frais pour tous les enseignants du réseau collégial et leurs étudiants.

Après avoir créé un compte enseignant sur la plateforme, vous pouvez définir différents groupes qui rassembleront vos étudiants, ce qui facilitera l’évaluation et les rétroactions.

Les groupes créés pourront ainsi être assignés aux délibérations que vous proposerez à vos élèves. Les délibérations peuvent être partagées uniquement avec les étudiants de vos groupes ou être rendues publiques à des invités à qui vous aurez partagé l’URL de la délibération. Vous pouvez aussi ouvrir et fermer la boîte de discussion à des moments précis.

Formulaire à remplir pour créer une nouvelle délibération sur Dlibr

Formulaire à remplir pour créer une nouvelle délibération sur Dlibr

Vous pouvez aussi personnaliser les paramètres de chaque délibération. Par exemple, vous pouvez modifier les connecteurs logiques d’une délibération ou envoyer des notifications pour encourager vos étudiants à participer à la discussion.

Menu des paramètres avancés d’une délibération

Menu des paramètres avancés d’une délibération

Pour vous aider à paramétrer la plateforme et à mener à bien votre 1re délibération, nous vous proposons de consulter les 2 guides créés à cet effet :

Évaluer avec Dlibr

Dans Dlibr, vous pouvez évaluer directement la participation des étudiants à un débat. Comme enseignant, vous pouvez commenter de manière publique ou privée leurs commentaires. Aussi, il est possible, en cliquant sur le nom d’un élève dans une discussion, de connaître le comportement de celui-ci dans le débat ;

  • le nombre de fois qu’il a cliqué sur un hyperlien partagé par un de ses pairs
  • le nombre de réponses et de nouveaux commentaires qu’il a formulé
  • les sources qu’il a partagées
  • etc.

Ces éléments peuvent vous aider à attribuer une note à vos étudiants, car vous avez une vue d’ensemble de leurs actions dans le débat.

Sur Dlibr, une grille d’évaluation vous est proposée, mais celle-ci peut être entièrement personnalisée. La grille d’évaluation porte sur les aspects suivants :

  • la clarté
  • la cohérence
  • la pertinence
  • la richesse
  • la qualité des sources partagées

Grille d’évaluation définie par défaut sur Dlibr

Dlibr est intéressant dans le cadre d’un examen collaboratif. Tous les étudiants voient les réponses de leurs pairs et doivent tirer leur épingle du jeu pour développer un commentaire unique et différent qui fait progresser la conversation.

Personnellement, nous aimons beaucoup utiliser Dlibr lors d’activités formatives en classe. Cela dynamise beaucoup les échanges et oblige les étudiants à prendre quelques minutes pour répondre à une question donnée.

Ce qu’en pensent les étudiants

Les commentaires que nous avons recueillis sont très positifs. Les élèves aiment la flexibilité que propose la plateforme et surtout la rapidité avec laquelle ils obtiennent des rétroactions. Aussi, ils aiment avoir accès aux commentaires et ressources de leurs pairs. Cela alimente leur réflexion dans le cadre de différents projets.

Dlibr : une communauté d’idées

Dlibr peut être utilisé dans de nombreux cours. Étrangement, bien que nous soyons enseignants de philosophie, ce sont plutôt des enseignants de programmes techniques qui ont recours à notre plateforme pour aborder les enjeux éthiques de leur profession. Que ce soit pour animer des débats éthiques, évaluer des théories, comparer différents points de vue, Dlibr est fort efficace !

À propos des auteurs

Christian Frenette

Prof de philo depuis 17 ans, il a dirigé et coécrit un recueil d’entretiens de philosophes québécois. Adepte des classes actives, il s’intéresse à la pédagogie notamment pédocentrée. Il a conçu, développé et soutenu une nouvelle plateforme web de délibération en ligne tout en s’impliquant depuis 3 ans comme administrateur de l’AQPC.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires