Fermer×
20 avril 2023

Les écoservices: des expériences multidisciplinaires innovantes et motivantes

En 2021-2022, nous avons imaginé plusieurs expériences novatrices sur le thème des écoservices en milieu aquatique pour nos élèves de Sciences de la nature et de Techniques d’aquaculture. Les écoservices, c’est la façon dont certaines espèces rendent service à d’autres. Nos expériences pourraient très bien être reproduites avec d’autres espèces aquatiques (celles qui se trouvent près de votre collège à vous!) ou même avec des espèces terrestres.

Un projet soutenu par le programme NovaScience

Notre projet intitulé «Les écoservices: des expériences multidisciplinaires innovantes et motivantes pour la jeune relève scientifique du Québec» a été financé par le programme NovaScience. Ce programme du ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie a pour principal objectif de contribuer au développement de la relève en science et en technologie ainsi qu’à son intégration sur le marché du travail.

Lisandre enseigne la biologie en Sciences de la nature au campus des Îles-de-la-Madeleine et Isabelle enseigne en Techniques d’aquaculture à l’École des pêches et de l’aquaculture du Québec à Grande-Rivière en Gaspésie.

Notre projet avait comme visée de promouvoir la culture scientifique et la culture de l’innovation chez nos élèves.

L’idée initiale de notre projet était de créer des expériences autour d’espèces indigènes environnant nos campus qui peuvent rendre des services à d’autres espèces animales, fongiques, bactériennes ou végétales!

Nous avons opté pour des projets liés à la biochimie et la microbiologie. En Sciences de la nature, cela répondait à un besoin des élèves de Lisandre qui se destinaient à des domaines dans lesquels ces connaissances seraient utiles (en médecine ou en sciences infirmières, par exemple), mais qui n’étaient pas incluses dans le programme (même si la nouvelle mouture du programme de Sciences de la nature améliorera un peu la situation).

En Techniques d’aquaculture, les expériences dirigées par Isabelle sont centrées sur la réduction de l’empreinte écologique des cultures aquatiques, ce qui est de plus en plus recherché dans l’industrie et qui rejoint les valeurs des élèves.

Les expériences réalisées

Les élèves de Sciences de la nature aux Îles-de-la-Madeleine ont réalisé les expériences liées à notre projet de 2 manières différentes selon les sessions:

  • soit conjointement dans leur cours de biologie Évolution et diversité du vivant et leur cours Chimie générale
  • soit dans le cadre du cours porteur de l’épreuve synthèse de leur programme

En aquaculture, les élèves ont réalisé les expériences dans les cours Biologie marine et Aquaculture et environnement que donne Isabelle.

Nous avons produit une bande dessinée pour présenter notre projet. (Les dessins sont d’Odile Dion-Achim, enseignante en Arts, lettres et communication, et d’Océane Boudreau, étudiante en Sciences de la nature.)

La bande dessinée qui présente notre projet

Nous avons également produit des vidéos pour présenter les expériences réalisées chaque session. Nous partageons aussi les protocoles de nos expériences avec vous!

Les expériences réalisées à l’hiver 2021

Les expériences réalisées à l’automne 2021

Les expériences réalisées à l’hiver 2022

Des expériences qui s’adaptent à votre contexte

Dans différentes régions

Nos expériences portent sur les espèces aquatiques qu’on retrouve à Grande-Rivière et aux Îles-de-la-Madeleine. Adaptez-les pour plutôt étudier les espèces des cours d’eau à proximité de votre collège. Vos élèves apprécieront avoir ainsi l’occasion d’explorer la nature qui les entoure. De notre côté, en Sciences de la nature, les élèves natifs des Îles-de-la-Madeleine ont beaucoup aimé étudier scientifiquement les espèces qu’ils et elles côtoient depuis toujours. Le programme accueille aussi plusieurs élèves d’ailleurs au Québec qui vivent une expérience de mobilité interrégionale: pour ces élèves, ça a été une occasion de s’immerger un peu plus dans leur environnement.

… et différents programmes

Par ailleurs, nous avons conçu notre projet pour les élèves de Sciences de la nature et de Techniques d’aquaculture, mais il pourrait être tout aussi pertinent dans d’autres programmes liés à la biologie comme Techniques de bioécologie ou Techniques du milieu naturel, par exemple. Les possibilités sont très nombreuses!

Et vous, de quelle manière faites-vous la promotion de la culture scientifique dans votre établissement? Partagez-nous votre expérience dans les commentaires.

À propos des auteures

Lisandre Gilmore-Solomon

Après la réalisation d’un baccalauréat en biologie et d’une maitrise en océanographie, Lisandre Gilmore-Solomon a eu la chance de revenir travailler dans son milieu natal, aux Îles-de-la-Madeleine. Ainsi, elle travaille depuis 2010 au campus des Îles du Cégep de la Gaspésie et des Îles. Elle collabore avec 2 de ses centres collégiaux de transfert de technologie, Merinov et CIRADD.
Lisandre profite également des opportunités qu’offrent les Iles: kitesurf et plein air dans les magnifiques milieux naturels!

Isabelle Gendron-Lemieux

Originaire de la grande ville, Isabelle Gendron-Lemieux s’est découvert une passion pour la vie marine au cours de ses études de baccalauréat en biologie marine à Halifax. Après avoir complété une maitrise en gestion de l’environnement à Sherbrooke, elle a déménagé en Gaspésie où elle réside depuis près de 10 ans. Enseignante à l’École des pêches et de l’aquaculture du Québec en Techniques d’Aquaculture, Isabelle participe aussi à des projets de recherche sur la culture de macroalgues (avec le Centre collégial de transfert de technologie Merinov) et sur l’adaptation aux changements climatiques avec le CIRADD.
Dans ses temps libres, elle aime entre autres faire de l’apnée pour se retrouver au milieu des champs d’algues et observer les invertébrés du Saint-Laurent.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments