Fermer×
22 avril 2020

Un arbre décisionnel pour choisir le meilleur outil de type «test» en ligne

Ce texte a initialement été publié par Profweb sous licence CC BY-NC-ND 4.0 International, avant la création d’Éductive.

L’enseignement à distance amène son lot de défis et d’ajustements, tant pour le personnel enseignant que pour les étudiants. Qui dit enseignement à distance, dit aussi évaluations en ligne et il est facile de s’égarer dans la multitude d’outils numériques et de plateformes en ligne qui offrent des options pour créer des tests en ligne. Pour vous aider dans le choix de l’outil numérique qui répond le mieux à vos besoins pédagogiques, j’ai créé un arbre décisionnel sur le sujet.

Quelques questions à se poser lorsque vient le temps de choisir un outil numérique pour créer un test en ligne.

Vous hésitez toujours dans le choix de l’outil numérique à privilégier pour vos tests en ligne. Geneviève Blais, ma collègue conseillère pédagogique TIC au Cégep Gérald-Godin, a créé un tableau comparant les fonctionnalités de Moodle, de Netquiz Web + et du «questionnaire» Microsoft Forms selon 6 critères:

  • l’aspect général
  • la sécurité
  • les paramètres
  • le comportement des questions
  • la rétroaction
  • les questions

Tableau comparant les fonctionnalités de Moodle, Netquiz Web + et de l’option «questionnaire» de Microsoft Forms.

De plus, pour aider les enseignants dans la création d’activités en ligne, Geneviève Blais a recensé plusieurs ressources sur son site web.

À propos de l'auteur

Martin Pelletier

Il œuvre dans le milieu collégial à titre de conseiller pédagogique TIC et d’enseignant en communication. Il a un enthousiasme à utiliser des outils technologiques dans le cadre de ses cours et il a développé un intérêt pour l’amélioration des pratiques pédagogiques. Sa position est simple : les technologies ne sont pas une fin en soi, mais des moyens qu’il faut utiliser pour se rendre service!

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Frank Fournier
Frank Fournier
14 mai 2020 14h54

Mentionnons également que Moodle permet de transmettre les réponses au serveur au fur et à mesure (vs. une panne d’hydro).

Moodle permet facilement aussi : le coenseignement, la production d’examens aléatoires, la reprise d’examen pour un seul individu (par dérogation) et l’inclusion de questions multimédias riches (h5p.org / scorm / Math Webwork / jeux interactifs).

Moodle s’inscrit dans le paradigme d’un Environnement Numérique d’Apprentissage traditionnel au sens où l’enseignant(e) contrôle la séquence du cours (semaines-modules offerts) tout comme dans LEA.

Microsoft Teams s’inscrit dans un nouveau paradigme (chaque membre de l’équipe est relativement égal à ses pairs (sauf le propriétaire du Teams). Nouveau paradigme auquel on veut inclure une dimension pédagogique (Teams à saveur OneNote, Forms et moult services en ligne).